Prospection minière

Face à une demande mondiale des matières premières en constante augmentation, l’Homme doit sans cesse exploiter des gisements de plus en plus complexes et de plus en plus difficiles d’accès. La compréhension de la structure des gisements, de leur mise en place et de leur formation devient alors indispensable.

Explorer, imager, optimiser, comprendre et modéliser sont les différentes étapes du travail du géophysicien afin de fournir aux mineurs une image claire et compréhensible de leur gisement, sans impact environnemental.

En imageant le sous-sol grâce aux coupes géo-électriques et en économisant sur les coûts des campagnes de sondages, les compagnies minières qui font appel à GEOPHYSICAL rentabilisent leur prospection minière et ajoutent une plus-value indéniable en terme de compréhension du gisement (géométrie, type de minerai : latérite, saprolite, hydrogéologie du massif…)

La géophysique ERT (Electrical Resistivity Tomography) que GEOPHYSICAL a mis en place depuis plusieurs années est particulièrement adaptée au contexte des mines de nickel en Nouvelle-Calédonie. En effet, les différents horizons du profil d’altération offrent des contrastes de résistivité marqués.

La caractérisation géo-électrique du gisement permet une identification détaillée des différents horizons et des structures. Quelque soit le type de gisement, la tomographie électrique ERT est l’outil géophysique de prospection idéal en Nouvelle-Calédonie et qui de plus, n’a aucun impact sur l’environnement.

GEOPHYSICAL peut vous aider dans toutes les phases de votre projet :

Exploration

Nous menons de plus ou moins vastes campagnes géophysiques (150 km totalisés à Tiébaghi, 120 km environ à Goro).

GEOPHYSICAL intervient en exploration, sur des zones totalement vierges ou possédant uniquement quelques sondages d’exploration à large maille, afin de pouvoir estimer le potentiel d’un massif à grande échelle.

Aide à la définition des cibles de sondage !
Valorisation des sondages existants grâce à l’image continue des variations latérales!

Modélisation

En densifiant le nombre de layons ERT-2D parallèles, la vision du gisement se fait plus précise, des modélisations multidirectionnelles pseudo-3D (isopaques, isohypses) et 3D (blocs-model) peuvent alors être réalisées.

La géophysique est devenue aujourd’hui un outil indispensable pour le géologue minier des temps modernes.